Jean-Baptiste Ranvier

Community Manager

Activités principales

Le métier de Community Manager vous intéresse ?

Jean-Baptiste revient sur les missions principales de ce métier 2.0

Transcription

En 3 mots, community manager chez the social client c'est quoi ?

Être community manager, c’est s’engager auprès d’une communauté de marque. Qui dit marque, dit déjà comprendre la culture de la marque. C’est aussi comprendre les codes de la communauté qui vont avec. L’objectif c’est déjà de les faire se rencontrer.

Pour quel dispositif digital es-tu ?

Je travaille pour une communauté d’entraide d’un grand opérateur de télécom. C’est une communauté qui compte plusieurs centaines de milliers de membres. Ça bouge beaucoup, il y a de gros enjeux. Mais il y aussi de très belles rencontres et pas mal de choses sympas à faire ensemble.

Quelles sont tes missions pricnipales ?

Ma première mission, c’est l’animation éditoriale. C’est vraiment faire l’interface entre la marque et la communauté. Donc mon rôle c’est vraiment d’être au milieu. C’est aussi de répondre dans les sujets ou conversations à tous les membres qui posent des questions, que ce soit dans le forum public et le salon privé. Parce qu’il y a une partie, c’est un salon privé où ont accès que les ambassadeurs Les ambassadeurs ce sont les membres les plus actifs, les plus influents, les plus experts de la communauté. Mon rôle c’est aussi de les identifier, de les détecter de les faire monter en compétences, de les animer à travers des visioconférences, etc, et donc c’est d’animer aussi ce programme. Ce sont mes deux missions principales.

Quels profils et compétences faut-il avoir pour ce métier ?

Pour être community manager, il faut avoir une très bonne connaissance des outils communautaires, que ce soit les réseaux sociaux ou les forums. C’est aussi avoir une très bonne culture digitale. C’est savoir aussi prendre des idées à droite à gauche pour les implémenter au sein de sa communauté. C’est s’imprégner de la culture de marque pour la retranscrire auprès de la communauté. Et bien sûr c’est comment faire de cette culture tout un côté affinitaire et avoir développé un sens du relationnel auprès de la communauté. Donc c’est vraiment échanger avec les gens, partager avec eux.

Peux-tu nous décrire ta journée type ?

Alors, ma journée type. En général, je commence toujours par prendre connaissance des messages privées envoyés par les membres de la communauté, qui nous sollicitent assez régulièrement par messages privés. Je vais prendre le temps de les lire, de leur répondre, etc. Après je prends connaissance des derniers messages qui ont été publiés sur le forum, et notamment sur le salon privé des ambassadeurs. Donc là pareil, je réponds aux messages qui ont été publiés dans la nuit, etc. C’est un petit peu le fil rouge de ma journée. En parallèle, j’ai toute cette interface avec le client que ce soit dans la réflexion, la conception de supports de communication avec la communauté et également faire un petit peu des bilans que je vais faire remonter au client pour voir tout ce qui se passe sur le forum, ce qui se dit dans les conversations chaudes, etc, en fonction aussi de l’actualité de la marque.

Qu'est-ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Moi ce que je préfère, c’est vraiment interagir avec la communauté. C’est une vraie microsociété avec des profils différents. Il y a de tous les âges, des plus jeunes à des plus seniors. C’est comprendre comment chacun fonctionne, comment on communique auprès de chaque profil. C’est comment réagir. Il y a toujours quelque chose de nouveau qui se passe, ce qui fait que chaque jour est vraiment différent, il y en aucuns qui se ressemblent.

Quelles sont les perspectives d'évolution du poste de community manager ?

Au sein de l’agence, après une expérience de community manager, on peut évoluer vers deux types de postes en fonction du profil. On peut être soit animation manager, c’est juste au dessus de community manager. Là le rôle c’est d’encadrer, de manager l’équipe de community managers. On devient l’interlocuteur privilégié du client et on participe à tout ce qui est conception, séances de réflexion autour de l’animation de la communauté. Dans ce cas là on reste vraiment au coeur de la communauté. Ensuite on peut évoluer vers un poste de consultant. Là c’est un profil plus conseil. Le rôle principal c’est de concevoir, réfléchir à tout ce qui est stratégie communautaire digitale pour le client et de l’implémenter par la suite.

 

Aucune offre pour le moment
Toutes les offres d'emploi